Paul, l’élève timide

Paul est un élève brillant, qui rentre en seconde, et qui a peu d’amis.

Pour sa première année de lycée, il à pris une révolution, changer socialement.

Depuis la rentrée il essaye de nouer des liens avec les autres élèves de sa classe et il à repéré un groupe de 3 garçons qualifier de terreurs par les professeurs mais plutôt sympas.

Une semaine après le midi, à la cantine, il décide d’aller les voir.

Ils discutent et les autres lui disent «pour faire partit du club tu doit suivre un rite initiatique, si tu le souhaite nous pourrons le faire demain dès 10: 00”.»

Paul: «Ok rendez vous demain à 10: 00!»

Le lendemain à 10:00 à la sortit du cours de maths, les 3 garçons l’amenère dans un coin de la cour et lui dirent

«A partir de maintenant, le rite initiatique commence, interdiction d’aller aux toilettes jusqu’à nouvel ordre! Même si tu as très envie, retiens toi le plus possible!»

Paul: «Ok!»

De toute façon Paul à vidanger sa vessie à 07:00 avant de partir et à 07:50 juste avant les cours, il sait qu’il peut tenir jusqu’à au moins 13/14 heures soit 5/6 heures de rétention d’urines.

Hélas pour lui, ses camarades ont tous prévu, ils lui tendent un grand verre d’eau et quelques gâteaux.

«Vas y c’est pour te souhaiter la bienvenue.»

Il mange et boit, sans se douter que les gâteaux contiennent du pruneau, un puissant laxatif; et que le grand verre d’eau va faire effet dans sa vessie d’ici peu.

La cloche sonne, tout le monde retourne en cours, un cours d’histoire durant 2 heures.

Au début le cours se passent bien, Paul se sent bien; mais au bout d’une demie heure, les gâteaux au laxatif et le grand verre d’eau commencent à agir et l’envie d’aller aux toilettes pointe le bout de son nez.

Il se retiens et l’envie passe, pour revenir quelques minutes plus tard.

A l’intercours durant 5 minutes, la plupart de ses camarades restes dans la classe mais certaines dont un des 3 garçons sort de la salle, sans doute pour aller aux toilettes.

Lui est condamné à resté là a se retenir jusqu’à ce que l’un de ses 3 bourreaux l’autorise à aller aux toilettes!

Tous le monde regagne sa place et la deuxième heure de cours commence, elle s’annonce difficile pour Paul.

L’envie d’uriner se fait sentir, mais il sait qu’il peut au moins tenir une bonne heure, en revanche côté anus, ses intestins et son ventre commencent à lui faire mal.

Il réussit toutefois à faire comme si de rien n’était pendant une dizaine de minutes.

Mais à 30 minutes de la fin de cours, les envies pressantes commencent à lui faire vraiment mal, il met sa mais gauche sur son derrière et par intermittence, sur son entrejambe.

Il jettent un coup d’œil sur les 3 garçons, une rangé derrière lui qui le regarde d’un air heureux, un d’eux lui dit. «Aller Paul, encore 25 minutes à passer comme ça, c’est pas la mer à boire!»

Paul éprouve de plus en plus de difficulté à se retenir, il gigotent sur sa chaise par a – coup.

A moins de 10 minutes de la fin du cours, il n’arrive même plus à se concentrer, il ne pense qu’a une chose, aller aux toilettes.

Il compte les secondes à sa montre, il sent monter en lui une envie de péter très forte, mais ayant peur du pet foireux destructeur il se retiens vaille que vaille.

La cloche sonne et tous le monde commence à remballer ses affaires, Paul lui essai mais il a des envies si forte contenues en lui que cela lui est difficile, un des trois garçons viens lui donner un coup de main, puis ils lui disent de les suivre.

Paul marche derrière eux avec des signes qui ne trompent pas, il faut qu’il se rendent aux toilettes très rapidement!!!

Ils se dirigent vers le parking des élèves du lycée, puis ils lui disent de monter dans la voiture.

Il reconnaît la voiturette d’un des garçons.

«Direction le grec de la ville à 10 minutes d’ici” Il faut que tu arrive à tenir jusque là, et là bas, tu verras, il y a des toilettes, tu y arriveras Paul?»

Paul: «Je ne sais pas … J’ai vraiment très envie.»

«Fait ton maximum! De mon côté je vais rouler un peu plus vite pour arriver plus tôt.»

Il se mettent en route et l’ambiance dans la voiturette est silencieuse.

Tous les garçons regardent le pauvre Paul se dandiner sur son siège et se tenir les fesses et l’entrejambe.

Au bout de 5 minutes, malgré les encouragements, il n’arrive plus à se retenir.

Paul n’en peu plus, à bout de force, il finit par vider le contenu de ses intestins dans sa culotte, un mélange nauséabond et liquide sort de ses fesses et tapisse sa culotte et son jeans bleu clair sans oublier le siège de la voiture.

Les autres garçons ont remarqué qu’il à lâche prise, l’odeur dans la voiturette à changé également passant du sapin purificateur à une forte odeur de diarrhée.

«Ah merde Paul, on arrive dans 10 minutes, essai au moins de retenir ta vessie!»

Mais Paul lâcha prise aussi de se côté là.

Viens ensuite le temps de vider sa vessie, elle aussi bien pleine et pas mal stimuler par la quantité de liquide avalés, il se pisse dessus, son jean bleu clair deviens bleu foncé à son entrejambe et l’urine se déverse le long du pantalon et sur le siège.

Il se sent mieux mais se mit à pleurer.

«C’est pas grave, tu sais ça arrive à tous le monde des accidents, sauf que certains son volontaires!!»

Le pauvre Paul était mal à l’aise mais ils lui dirent.

«On voulait voir jusqu’au tu pouvais nous obéir, nous avions piéger les gâteaux par du laxatif au pruneau, quand à l’eau c’est de la contrex, qui donne très envie d’aller aux toilettes!»

Puis d’ajouter
«Bienvenue parmi nous, tu as réussi le test.»

«Prochaine étape, un magasin de vêtement, on va s’occuper de nettoyer toute cette matière fécale et cette urine ne t’en fais pas, tu n’es pas le premier, les deux autres sont égalements passés par là. Au fait comment te sent tu dans ton caca?»

Paul: «Ca fait bizarre mais c’est assez confortable!»

«Dans ce club privée nous sommes tous attirés par ça, le pipi caca, dans la culotte ou dans le pantalon tu verras il n’y a rien de meilleur»

«Tu veux toujours en être?»

Paul: «Si c’est toujours comme ça, oui!»

Bienvenue dans le club pc alors!, reste dans la voiture, on va allez dans la boutique de vêtement de l’autre côté de la rue t’acheter des vêtements propres puis on passera chez moi ou tu pourras te nettoyer.

Ils prirent un modèle de jeans équivalent (clair pour bien voir les futur accidents de leurs copains!) de la même taille.

Puis ils passèrent chez un des trois autres garçons ou Paul pris sa douche devant les trois garçons qui le regardait se déshabiller…

Related Articles

Responses

People Who Like Thisx

Loading...