Paul et les toilettes humains (suite)

La pression est grande, Paul à dans sa bouche un tuyau d’environ 30 centimètres de haut, rempli de diarrhée, et au dessus un saladier rempli à la moitié du précieux breuvage Étienne, qui n’a pas encore finit sa grosse commission.

Tous le monde l’encourage… «Allez Paul, mange ce délicieux caca!»
lui disent les autres.

Mais Paul avait du mal, peut habituer à manger ce genre de chose, même si la diarrhée d’Etienne semblait plus être de la soupe de caca…

Il réussit quand même au bout de 5 bonnes minutes à manger l’intégralité du contenu du saladier.

Étienne n’avait pas satisfait son envie à 100% et Fred, se chargea de terminer le plat à la place de Paul. Certes l’envie avait diminuer mais il y avait à nouveau ¼ de saladier rempli par de la diarrhée liquide.

Les deux autres garçons burent leurs nectars et mangèrent leurs matières fécales également.

Après cette aventure toilettes l’après midi se passa bien. Fred le plus âgé des garçons disposait de la maison de ses parents pour le week end et la maison avait un grand jardin.
Le reste de l’après midi dans la salle de jeux se passa sur un écran grâce à la console de jeux et à plusieurs autres jeux vidéo. Durant l’après midi, il fallait boire un litre d’eau par heure et se retenir le plus possible de pisser.

A ce jeux, Paul se débrouillait pas mal, c’est Tony qui se pissa dessus le premier, suivi de Fred, de Paul et d’Étienne qui avait une contenance de vessie assez impressionnante puisqu’il se pissa dessus 50 minutes après les autres…

Durant l’après midi, il fallait également manger des gâteaux aux pruneaux et la tartes aux prunes. Une part chacun toutes les heures.

Autant dire que cela avait une incidence forte sur les intestins de chacuns, et que l’odeur de pipi sur le canapé de la salle de jeux (protéger par plusieurs alèse) laissa place au bout d’un certains moment à une odeur de caca. Paul fut le premier à céder, suivi par Étienne puis Fred, puis Tony, qui était plus fort pour contenir ses intestins que sa vessie.

Le début de soirée se termina dons dans des pantalons souillés des deux côtés où les garçons restèrent dedans plusieurs heures.

A 20 heure, se fut l’heure de la douche commune, ils se déshabillèrent dehors dans le jardin et furent arroser du puissant jet en même temps qui les nettoya tous.

Ils se séchèrent et se mirent en pyjama, les pantalons et culottes souillés furent mis en machine à laver juste après.

Related Articles

Responses

  1. Une belle histoire, bien chaude et joliment crade qui donnerait envie d’être membre du club PC. Je n’ai plus la virginité ingénue de Paul mais ce récit m’a quand même donné quelques frissons.
    Bravo.

People Who Like Thisx

Loading...