Just in time….

Je sors du travail. Bien évidemment je n’ai pas eu le temps d’aller faire pipi, encore moins d’aller faire caca ! Je me dépêche de rejoindre ma voiture. Courir m’est impossible, trop risqué.. Chaque secousse risque de faire déborder ma vessie, ou pire encore, de relâcher mon sphincter anal.

J’arrive enfin à ma voiture. Juste à temps pour m’asseoir.. L’envie se refoule un peu. Heureusement j’habite tout près.

Mais manque de chance, pas de place de parking devant chez moi. Je commence à frissonner… ça veut dire qu’il va falloir que je marche quelques mètres. or déjà, quelques gouttes d’urine viennent assombrir mon entrejambe.
Lorsque je m’extrais de la voiture, d’autres gouttes. Je sens que ma culotte est déjà trempée. Pourvu qu’aucun voisin ne passe dans la rue….

J’arrive enfin dans l’allée de ma maison. Chaque pas est un supplice mais déjà je ne retiens plus rien, mon jean est tout trempé, je sens l’urine qui coule le long de mes jambes. si chaude, si douce. malodorante puisque retenue depuis des heures.

Je suis enfin devant ma porte. Mes clés sont déjà prêtes.. mais trop tard. Au moment où j’introduis ma clé dans la serrure, je sens que je défaille. je lâche tout dans mon jean qui s’alourdit encore. ma culotte est trempée d’urine, souillée de merde…
Mon jean est chaud, doux, confortable. Si je n’avais pas peur de tout salir, je le porterais encore un peu, le temps de m’assoir pour prendre un verre.

Je file donc dans la salle de bain. Pour un peu, ça m’aurait plu de marcher dans la rue, la crotte au cul, et le pipi séchant sur mes longues jambes.
Mais je suis chez moi et, avantage non négligeable, je peux me masturber longuement….

Related Articles

Responses

  1. Très excitant… j’en chie dans mon jeans en imaginant la vue du tien bien collé aux fesses par la pisse et finalement rempli de merde bien chaude, collante et odorante… Ah, j’aurais bien voulu voir ça de plus près !

  2. J’aurais bien aime pouvoir vous lecher le trou du cul apres votre caca!

People Who Like Thisx

Loading...